www.jcenligne.frBook artistique
 Portfolios
 Jcl
Journal de l'atelier
Regards
Portraits
Isis
Socle d'Isis
Lucie rêve de dunes
Parchemin des mers
Balades en Vercors
Natures parallèles
Phénètique
Abstractions
Le Camp des Toiles
Poupées d'étoiles
Sources d'étain
Un tableau raconté
Strike
Objets
Parking
Le Grand Départ
Aventures Imaginaires
Murmures
jcl/dev/
Calendrier
 Nicole Lecomte
 Danielle Simon
 Jean-Marie Lecomte
 Roselyne Terpoorter
 Pascale Scoufflaire
 A propos des artistes
Jeu lunaire

Il est des passages obscures Aux reflets troubles miroitants L'insolence des salles obscures D'orange mécanisant
jcl

 Jcl sur Facebook Jcl sur Youtube Jcl sur Artquid
Construire un cadre
Formats des cadres
Annuaire

 agenda annuaire galeries artistes peinture sculpture

Isis

Isis

devenir multiple de multiples façons

 

Isis

Os 2006

 

Les multiples d’Isis - 2019

Qui est Isis ?

Isis est une statuette en os crée il y a une quinzaine d’années. Elle est née de circonstances extraordinairement ordinaires. A l’époque je m‘initiais à la taille direct dans le bois. Un soir, ma compagne fît un pot au feu, accompagné comme il se doit d’os à moelle. A la tv passait un reportage sur les Inuits et leurs extraordinaires sculptures en os. A la fin du repas je me mis à jouer avec les os pour former la silhouette d’une improbable statuette...

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

 

Si le plâtre ciré confère à Isis un côté ethnique assez plaisant, son allure autorise quelques autres tours de passe-passe vestimentaires... qu’elle s’empresse d’essayer. En résine noire et encre de chine elle semble vêtue d’un passé venu d’Egypte.

 

- On irait bien à Louxor ce soir ?

- Je te rappel que nous sommes en France

- Rabat-joie va. Allons au bar du, alors.

- Heu… Tu vas pas sortir habillée comme ça ?

- Il me faudrait une version c o n t e m p o r a i n e

- Indispensable pour regarder passer les gens :-)

- en ciment contemporain, ça bétonne ?

- Ah, j’oubliais ! Il me faudrait également une tenue d’ocre.

 

 

 
 

 

 

C’est agréable à porter les pigments naturels. Isis rêve de se sentir à l’aise dans tous les genres. Ethnique, académique, singulier, pop, sérieux ou fantaisiste: ce n’est pas les envies qui manquent.

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

Jours après jours Isis voit son rêve se matérialiser et sa garde-robe se parer de multiples façons.

 

- C’est vraiment beau le lapis-lazuli …

- … encore une et j’arrête !

 

 
 
 

 

 

 

Journal de la conception

 

 

 

Porte+encens en plâtre ciré

Qui est Isis ?

 

 

 

Isis en lampe d’ambiance

Isis et quelques autres statuettes sont nées au fil de pots au feu: Oscar, la Princesse Noire et le Moine Extra-Terrestre Méditatif.

 

Ma sculpture réalisée, pour tenter profiter des effets de transparences de l’os je transformais Isis en lampe d’ambiance en lui intégrant un système led.

 

Les années passèrent, Isis confortablement installée sur une étagère du salon.

 

 

 

Pourquoi j’ai mangé Isis ?

 

 

 

Isis en kit ?

Il y a quelques temps, telle la réminiscence d’un bouquin du siècle dernier, l’envie m’est venue de manger Isis. Manger de l’os, beurk. Déjà que c’est particulièrement pénible à travailler, alors le manger... merci bien.

 

Isis en 3d ?

Ma première idée fût d’envisager la numérisation 3d d’Isis pour permettre la conception et la réalisation des moules nécessaires à ce projet ogresque.

 

Quelques tours d’internet plus tard je décidais cependant de remettre à plus tard mes dépenses de matières virtuelles pour prendre le temps nécessaire à la réalisation de moules maison.

 

- Avec des frites svp

 

 

Plâtre, latex, silicone & Cie

 
 

Pièces des moules d’Isis

Lorsqu’on décide de mouler quelque chose, on ne peut pas y aller avec le dos de la cuillère. Dépouille, contre-dépouille, noirs, moule à pièces et contre-moules, isolants et évents, c’est tout un monde. Reste à faire des choix et des essais, trouver les fournitures nécessaires.

 

Je me demande si j’aurais pas mieux fait de numériser ce truc. Sans parler de cette joie à peine exprimable que j’éprouve à me tripatouiller les doigts dans du latex gluant. Le truc cool, c’est le savon noir. Ca c’est cool. Vais faire la vaisselle, tient.

 

 

 

Quelques plâtres plus tard ...

 

Moule en silicone de la jupe

 

 

Tirage plâtre et original

Le plâtre c’est bien. Le silicone c’est mieux. Enfin pour la jupe d’Isis, c’est mieux. D’autant que ses nombreuses contre-dépouilles compliques la conception d’un moule en plâtre. L’emploi d’un caoutchouc au silicone me permet d’obtenir un moule une pièce pratique à démouler pour dupliquer la robe. La première épreuve est cependant un peu décevante, des bulles d’air se sont formées lors du tirage. Un second tirage me donne un meilleur résultat.

 

J’ai faim !

 

Isis en plâtre

Impression en cours :-)

A l’heure où j’écris ces lignes, Isis n’est pas prête à être dégustée. Ayant fort faim, j’en suis fort contrit. Hélas la version dessert ne saurait être réalisable sans s’affranchir de certaines étapes.

 

- Apprendre à cuisiner par exemple

 

Ah ah ah. En attendant une version chocolat, quelques épreuves en plâtre et en résines sont envisagées. A défaut d’être culinaires, elles permettront à Isis de débuter son rêve éveillé en devenant multiple de multiples façons.

 

 

 

Tête d’Isis

Moule silicone hors contre-chape

 

 

 

le temple d’Isis en construction

 

 

Isis en ciment

peint à l’huile

Ayant opté pour des moules en silicone, les différentes empreintes d’Isis attendent patiemment leur tour. Les tentatives de tirages en plâtre s’accumulent dans un coin d’atelier... J’en profite pour débuter grâce à eux la construction d’un petit temple dédié à Isis. Un projet en entraîne un autre !

 

 

 

Des pièces d’Isis en plâtre et en résine

 

A la sortie des moules, quelques travaux de finitions sont encore nécessaires avant d’assembler les doubles d’Isis. Ebarder, poncer, lustrer, patiner… Chaque pièce demande attention mais quel plaisir de voir le rêve d’Isis se réaliser. Ses couleurs s’accumulent au point qu’elle se demande désormais comment s’habiller ! Un plâtre doré à l’or fin devrait au final offrir un point d’orgue à sa garde-robe.

 

 
 

 

… sans doute est-ce dû au soleil, toujours est-il qu’Isis à décidée d’investir les nouvelles technologies pour se métamorphoser en sculpture lumineuse. Un petit projet open source de socle lumineux à découvrir sur sa page spécifique.

 

 

 

 

Portfolio arts 2006-2019 jcl