www.jcenligne.frBook artistique
 Jcl Art
Blog
Parking
Parchemin des mers
Lucie rêve de dunes
Strike
Murmures
Le Camp des Toiles
Balades en Vercors
Natures parallèles
Phénètique
Le Grand Départ
Aventures Imaginaires
Galerie des bulles
Galerie des nus
Galerie des émois
Galerie des variations
Un tableau raconté
Objets art récup
 Jcl Zique
 Jcl Soft
 Art invité
 Boutique
 Expositions
 A propos de

L'introspection mon Dieu qu'c'est bon. Quand ca va mal, c'est idéal. Un peu d'cirage dans le mental c'est sidéral.
jcl
Broom

Jeu lunaire
Pousse-pousse Android

Construire un cadre
Formats des cadres
Annuaire

agenda annuaire galeries artistes peinture sculpture

Parchemins des mers

Jcl Art

2016

Parchemin des mers

Une série sous-marine pour naviguer dans l'océan d'acrylique et de petits dessins des carnets du parchemin des mers.

 

Peindre un morceau de parchemin des mers

sur un rouleau de papier fibré au grain soyeux

Carnets à dessins

fusains, sanguines, pastels…

 

Extraits, à suivre

Au milieu des vagues de poissons voyageurs, des algues de fusain développent leurs verticales sur le parchemin.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Poisson-clown

Huile sur toile - 2006

 
 
 
 

Huiles 6.5x12 – 2015

 
 
 
 
 

Carnets – 2016

 

Huile sur papier – 2017

 

Grands formats

61x123

 rouleaux de papiers fibrés 140g

 

De la mer fusain d'eau acrylique émerge un arbre-anémone où nichent deux oiseaux-poissons.

Arbre-anémone aux oiseaux-poissons

Technique mixte 2016

 

Intrigués par un mouvement inhabituel à l'horizon des fonds marins, les oiseaux-poissons quittent leur arbre-anémone pour entamer une nage.

 

 

La nage des oiseaux-poissons, détail

 

Les oiseaux-poissons parcourent le monde sous-marin du parchemin des mers.

 

Des algues ondulent en cadence, fusent aux pieds du fusain.

 

Doucement la couleur envahit le monochrome, l'eau bleu diffuse des poissons transparents.

La nage des oiseaux-poissons

Technique mixte 2016

 

Pour nager direction les lointains, les oiseaux-poissons passent devant les ruines d'une ancienne cité engloutie sous un troisième parchemin.

Dans ce coin dessous les mers les eaux iridescentes laissent apparaître les fantômes cubiques d’une ancienne cité humaine. Des fonds marins où circulent et nichent de nombreux poissons.

 

Question circulation cependant, l’enfer c’est les algues !

 

 

La cité engloutie, détail

wip 2016

Avant de quitter la ville, il leur faudra prendre patience. La traversée des lieux peut prendre des heures, voir des années car si certains s’y perdent, d’autres savent y tourner en rond avec bonheur.

 

Glisser en touche de pinceaux ruisselants ce fait évident : les poissons font les bulles.

 

 

Les oiseaux-poissons de passage dans la cité engloutie.

 

Direction les lointains... dès que le périphérique sera fréquentable !

 

            ()

……………o…………………

()

………()o……………

……o()…………

o

……()……

(o)

……o……

 ()

()o

o()

…o…

…()…

…()……

………o()………

……………o…()……

……………………o…………

 

La cité engloutie

Technique mixte 2016

 

La dernière fois que je vous ai parlé du parchemin des mers nous en étions resté à la constatation suivante: les poissons font les bulles. Le rouleau achevé je l’ai glissé dans une bouteille. Ensuite j’ai mis mes palmes puisque le périph était bouché et par de petites ruelles sous-marines j’ai pris la direction des terres. Arrivé au bord de l’eau j’ai exécuté des moulinés pour lancer ma bouteille le plus loin possible à la terre en prononçant le célèbre Alea jacta est. Quelques temps plus tard émergea au milieu des flots le museau d’un Poisson-Voile sculpté dans du bois.

Sculpture

 

Poisson-Voile

Bois 2017

50x30x25

Le Poisson-Voile tournoya autour de moi un long moment en agitant majestueusement ses nageoires. Dans son regard débonnaire apparaissait un plaisir un peu enfantin. Soudain il écarta les voiles et largua dans ma direction une bouteille avant de disparaître tout entier dans un troupeau d’algues des profondeurs marines.

 

Vous narrer en détail le contenu de la bouteille serait par trop fastidieux, je ne voudrais pas lasser avec des discours à n’en plus finir d’ailleurs j’ai pas  que ça à faire non plus faut que je m’occupe des autres rubriques donc n’en parlons plus. Je vous livre dans le plus simple numérique une sélection de quelques photos ;-)

 

 

Le Grand Canyon, huile sur carton 36x104 - 2017

 
 

 

Huiles sur papier - 2017

 

 

 

Portfolio arts 2006-2017 jcl